Accueil > Festival Palestine En Vue > 194, NOUS, ENFANTS DU CAMP. Un film de Samer Salameh.

194, NOUS, ENFANTS DU CAMP. Un film de Samer Salameh.

Publié le lundi 23 octobre 2017, Thèmes : - Films

Un film qui constitue un précieux témoignage de ce qu’était le plus grand camp palestinien du Moyen-Orient, Yarmouk.

Contraint de rejoindre l’Armée de libération palestinienne un mois avant le soulèvement syrien, le réalisateur Samer Salameh, accompagné de ses amis activistes, décide de documenter les espoirs, les luttes et les pertes qu’ils ont éprouvés.

Tourné au moyen de caméras au poing, de caméras espions et de smartphones, « 194, nous, enfants du camp » retrace, de façon intime, le parcours de 5 personnalités du camp Yarmouk.

Page du site du producteur avec la bande annonce (in english) :
http://bidayyat.org/films_article.php?id=219

Page du site de « Visoions du Réel » Nyon 2017 :
https://www.visionsdureel.ch/film/194-us-children-of-the-camp

Samer Salameh est né en Syrie et a grandi dans le camp de Yarmouk à Damas. Depuis son plus jeune âge, Samer est actif dans le domaine des arts dramatiques et visuels. Après avoir participé à plusieurs pièces de théâtre et courts métrages à Damas, Samer a commencé à filmer le monde autour de lui. En 2008 et 2009, Samer a produit ses deux premiers films indépendants racontant l’histoire de réfugiés palestiniens qui avaient fui l’Irak. Ces films ont été présentés dans plusieurs festivals internationaux. Après avoir été déplacé de Syrie dans la guerre du soulèvement, Samer a continué à réaliser et à monter des films, se concentrant particulièrement sur les événements qui ont eu lieu dans son Yarmouk natal. Il a récemment terminé le montage de « Fourth Flour After the Nakba », basée sur des images du militant palestinien syrien Hassan Hassan et documentant les récents événements dans le camp de Yarmouk, du point de vue de Hassan, et l’histoire de son immeuble familial. (d’après Screen Institute Beirut)


194, NOUS, ENFANTS DU CAMP
Un film de Samer Salameh – 2017

Avant-première et rencontre avec le réalisateur
Mardi 14 novembre
à 19h30
Auditorium
Palais de la Porte Dorée
293, avenue Daumesnil 75012 Paris

La projection, en partenariat avec Usage du monde 21, est suivie d’une rencontre avec Samer Salameh, réalisateur du film, et Hala Abdallah, réalisatrice et productrice syrienne et cofondatrice de l’association Souria Houria.

Dans le cadre du Festival « Visions d’exil »
Du vendredi 10 au samedi 18 novembre
http://www.histoire-immigration.fr/agenda/2017-08/festival-visions-d-exil

Articles similaires