Accueil > Informations > 2020 : Une maigre récolte d’olives dans les Territoires palestiniens

2020 : Une maigre récolte d’olives dans les Territoires palestiniens

Publié le mardi 3 novembre 2020, Thèmes : - Économie

C’est un secteur important de l’économie palestinienne. Depuis la fin du mois de septembre, la récolte des olives bat son plein. Mais la saison 2020 s’annonce comme particulièrement mauvaise. Les prévisions tablent sur une récolte quatre fois moins importante que l’an dernier.

Dans les Territoires palestiniens, la récolte des olives est un moment social important dans l’année. Plutôt que de grandes exploitations détenues par quelques-uns, ce sont de nombreuses familles qui possèdent chacune quelques arbres. Et leurs membres se rassemblent dans le courant de l’automne pour faire la récolte.

Aussi artisanal que soit le secteur, cette récolte est aussi un moment important sur le plan économique. La moitié des terres agricoles palestiniennes est consacrée aux olives et cette production peut représenter plus de 2% du produit intérieur brut à elle seule. Mais 2020 est une mauvaise année. Un vent chaud au printemps a tué les fleurs en formation. Et les températures anormalement élevées cet été ont été favorables aux insectes parasites.

Environ 20 000 tonnes d’huile d’olive produites par an

Une année moyenne, entre 80 et 90 000 tonnes d’olives sont récoltées. Plus de 90% de cette récolte est pressée et ce sont ainsi environ 20 000 tonnes d’huile d’olive qui sont produites annuellement, selon les chiffres du bureau central des statistiques. En 2019, l’année avait été exceptionnellement bonne : la production fut deux fois supérieure à celle d’une année moyenne. Mais le balancier s’est inversé cette année : les professionnels du secteur ne s’attendent à obtenir que 10 000 tonnes d’huile d’olive.

source : RFI

Articles similaires