Accueil > Informations > Rencontres avec Ziad Meddoukh - Novembre 2016

Rencontres avec Ziad Meddoukh - Novembre 2016

Publié le dimanche 27 novembre 2016

Ziad MEDOUKH a pu sortir de la prison à ciel ouvert de Gaza, plusieurs rencontres improvisées ont eu lieu dans la région, Annecy Grenoble, Tarare dont vous trouverez ci-dessous le compte rendu de la rencontre rédigé par les organisateurs.


“Fin de partie” en apothéose pour les “Poésies de Résistances” initiées par les Editions du Mont Popey et l’association Attac Tarare/l’Arbresle ce Samedi matin 26 Novembre au Centre Social Thomassin.

En effet, le Directeur du département français de l’université publique AL AQSA Mr Ziad MEDOUKH, coincé depuis 4 ans à GAZA a pu enfin sortir et venir chercher son prix européen 2016 de la poésie francophone à Paris.

Ce faisant, il a fait un crochet par Tarare afin de tenir une conférence/débat et remercier les organisateurs et citoyens de la région qui soutiennent les palestiniens dans leur lutte pour leur droit et leur liberté.

Ziad Meddoukh à Tarare le 26 novembre 2016

Malgré l’organisation dans un délai très court de sa venue, une cinquantaine de personnes était présente et s’est montrée passionnée par les échanges avec ce professeur palestinien au charisme incontestable.

Albert Guignard des Editions du Mont Popey lu un texte de Bienvenue puis un poème du recueil “Poèmes d’espoir dans la douleur” primé par l’Europe.

Interview sur la radio Val de Reins

Ziad MEDOUKH a rappelé avec beaucoup de sérénité et malgré les circonstances la vie difficile des gazaouis enfermés, privés de tout et notamment des matériaux de construction que l’État d’Israël ne laisse passer qu’au compte goutte ce qui ralentit fortement la reconstruction de GAZA depuis les bombardements de la population civile à l’été 2014.

Bien placé pour parler d’Éducation, ce Docteur en Science du langage parfaitement francophone amoureux de la culture française, a rappelé combien les familles palestiniennes misaient tout sur l’éducation de leurs enfants, gage pour eux d’un futur meilleur et d’espoir !

Par ailleurs il s’est montré très critique envers la communauté internationale, rappelant par exemple que l’Europe est un des premiers donateurs pour la construction des infrastructures à GAZA par exemple, infrastructures régulièrement détruites par l’armée israélienne. Et avec un brin d’humour il a interpelé l’assemblée en disant “ce sont vos impôts, vous nous aidez à reconstruire, Israël détruit, et l’Europe ne réagit pas ! vous trouvez ça normal ?”

Il s’est néanmoins montré optimiste à long terme quant à la chute inévitable du mur en Palestine et il a rappelé combien il était important de soutenir les palestiniens, qu’ils soient de Cisjordanie occupée ou de GAZA , un membre du public rappelant que le régime d’apartheid en Afrique du Sud avait fini par tomber avec l’aide de la mobilisation des citoyens du monde.

Pour Ziad MEDOUKH seuls les mouvements de citoyens coordonnés qui font pression sur leurs élus mais aussi l’accentuation du boycott des produits israéliens (campagne BDS) permettront un jour aux palestiniens d’avoir enfin leur patrie.

La matinée s’est terminée par une séance de dédicaces de son dernier recueil de poésies.